« La vida Loca »

la-vida-loca

Le film suit les membres du gang « Mara 18 » au San Salvador et les dégâts de leur guerre sans merci avec un gang rival. Une plongée au coeur de la vie de ces groupes de jeunes sans horizon à la violence sans limites. Les gang salvadoriens se sont construits sur le modèle de leur cousins ‘ricains de L.A. et le sentiments d’appartenance est très fort. Certains membres ont un numéro 18 tatoué à travers le visage…

Le réalisateur, Christian Polveda, a été assassiné au début du mois au Salvador, il revenait d’un tournage.  « Il a eu tellement d’aisance quand il a tourné, qu’il n’a pas mesuré qu’il y avait une violence qui allait se retourner contre lui. Le crime peut venir de partout, du gang, des politiques, de la police », a expliqué sa productrice [AP].

More…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s