Enfant d’Umphiem

Ce matin, je passais près du camps de réfugiés d’Umphiem quand j’ai été happé par le regard d’un p’tit gars qui m’observait en souriant depuis l’autre côté des barbelés.  Je me suis approché.  Ce regard  à la fois souriant et triste, rempli de sagesse et de tendresse, m’a ému. J’ai vraiment ressenti une drôle d’impression, comme s’il m’offrait cette photo.

Je ne suis pas autorisé à entrer dans le camps, comme me l’ont bien rappelé les militaires à l’entrée, et les photos y sont interdites…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s